Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En tant que femme tunisienne, je dirais qu'en célébrant la femme tunisienne durant une journée seulement, nous ne la plaçons pas en situation de force mais en situation d'infériorité en plus cette journée nationale de la femme tunisienne n’est qu’une vraie preuve d’hypocrisie, les statistiques nationaux d’ONG l’attestent.

Cette journée c’est juste pour que les hommes politiques se donnent bonne conscience comme ils luttent pour la parité homme-femme.

En fait, en Tunisie, le niveau de chômage est plus important chez les femmes que les hommes. Le nombre d’hommes  aux postes de décisions est plus important que les femmes….etc tous comme les taches ménagères sont tjrs effectuer par les femmes.

La femme tunisienne est encore

tiraillée entre de grands potentiels de réussite et le joug des traditions pesant sur elle , cantonnée à  « vivre » dans l’ombre de l’homme, diplômée mais chômeuse, indépendante par son travail mais accablée par  les responsabilités familiales.

Nous voulons semble-t-il faire évoluer les mentalités et espérer un jour une égalité entre les deux sexes, alors une journée par an n’est pas suffisant, la parité homme-femme doit se voir dans la vie de tous jours et pas seulement dans les événements ponctuels. Un combat bien mené doit avoir lieu tous les jours.

La femme tunisienne: le décalage entre  theorie et  réalité persiste
Tag(s) : #j'accuse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :