Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 SHANGHAI (Reuters) - Deutsche Bank, la première banque allemande, a ouvert sa filiale chinoise à Pékin, afin de faciliter son développement sur le marché local de l'épargne, estimé à 2.300 milliards de dollars (1.600 milliards d'euros environ).

"Nous voulons prendre part directement, et le plus étroitement possible, à l'essor des services financiers chinois, et la constitution en société (chinoise) va nous permettre d'y parvenir", déclare Colin Grassie, directeur général de Deutsche Bank Asie Pacifique, dans le communiqué du groupe.

Les principales banques étrangères présentes en Chine, comme Citigroup, HSBC, Standard Chartered et Bank of East Asia, sont toutes implantées sur le marché via une filiale de droit chinois.

L'ouverture d'une société chinoise leur permet d'échapper à un éventail de restrictions, allant de l'interdiction d'émettre des cartes de crédit à la limitation à un million de yuans (93.000 euros) du montant des dépôts autorisés.

Deutsche Bank précise toutefois dans son communiqué qu'un certain nombre d'activités lui sont interdites en Chine, notamment les prêts et dépôts en yuans, les activités de change et les transactions obligataires.

Outre ses agences de droit chinois, Deutsche Bank conservera une division de droit étranger dédiée aux activités de change pour les particuliers, basée à Shanghai.

Samuel Shen, version française Ludovic Lamant

Tag(s) : #articles de presse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :