Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Bonne fête aux travailleurs pauvres, mal logés qui n’arrivent pas à vivre avec leurs salaires, les travailleurs handicapés exclus du dispositif « retraite anticipée » et pour lesquels les patrons paient une faible taxe plutôt que de les embaucher.

 

Bonne fête aux ouvriers et ouvrières forcés à bosser dans le noir, sans droits, exploités par des esclavagistes et marchands de sommeil bien franchouillards, aux travailleurs du dimanche (essentiellement des femmes pauvres et précaires), à ceux qui ne font jamais grève, qu’on ne voit jamais manifester, qui ne sont pas syndiqués, aux travailleurs pauvres exploités apeurés, sans état de droit dans des entreprises, sans protection des contrats, sans promotion dans les carrières, sans garantie de l’emploi.

 

Bonne fête aux travailleurs sans comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, sans médecine du travail, sans inspection du travail, sans délégué du personnel, sans comité d’entreprise, sans institution représentative du personnel.

 

Bonne fête aux travailleurs des travaux les plus durs (bâtiment, restauration, nettoyage, transports, entretien, industrie, agriculture) qui sont les plus mal payés, surexploités, maltraités, accidentés, et meurent sans retraite.

 

Bonne fête aux travailleurs qui vivent chaque jour avec leurs maladies professionnelles, leurs troubles musculo-squelettiques, la surdité, les cancers, les accidents cardiaques, les accidents vasculaires,  liés au travail.

 

Bonne fête aux travailleurs qui souffrent et se taisent puis se suicident, faute inexcusable du patron qui licencie, stresse, harcèle, …..etc

  

Bonne fête aux travailleurs soumis au chantage des employeurs sans scrupule, aux licenciements sans cause réelle et sérieuse, abusifs et incontrôlés à ceux des fausses externalisations, de la fausse sous-traitance, du marchandage, du prêt illicite de main d’œuvre à ceux qui bossent dur pour survivre misérablement.

 

Bonne fête à tous mes collègues des secteurs financier et bancaire qui demeurent toujours bouche bec en voyant défiler devant leurs yeux tous types de vol et de corruption, à tous mes collègues qui subissant injustice et harcèlement et qui ne font que rêver et espérer à un avenir meilleur.

 

Bonne fête aux hommes d’affaires qui ont fait de bonnes affaires avec les Trabelsis et dont la ruine de la Tunisie est le dernier de leur souci.

                                                                 saloua arfaoui l 

                                                                            

  ***************************************************************************

 

« Il faut prendre l'argent où il se trouve : chez les pauvres. Ils n'en ont pas beaucoup, mais ils sont si nombreux... »

Alphonse Allais, Le Sourire, Paris, 27 décembre 1902.

harhou1

femme tunisienne 1harhour2a-copie-1

blog1

 

photo 4

 

 

 

 

 

 

 
Tag(s) : #j'accuse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :