Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Grâce à la culture du secret, au refus de faire la transparence sur l’ensemble des comptes présents et des virements qui s’y déroulent,  la Banque Centrale de Tunisie domine le pouvoir financier sous des formes illégales.

 

En faite rien n'a vraiment changé !!!!!!!!!!!!! 

la question qui se pose aujourd’hui, qui va lever le voile sur la liste des ténors endettés du monde local des affaires.

 

 ******************

 

 

Maghreb Confidentiel N° 635 du 05/02/2004

 

TUNISIE

Les bailleurs de fonds et l'opacité bancaire

 

 

La longue bataille des bailleurs de fonds pour percer l'opacité bancaire en Tunisie est loin d'être gagnée. Après avoir obtenu - non sans exercer des pressions sur la Centrale des risques de la Banque centrale  - la liste des 127 entreprises les plus endettées du pays, le FMI, la Banque mondiale et la BEI veulent connaître la liste des garanties réelles de ces entreprises pour mesurer l'ampleur du trou?

 

L'ensemble des dettes listées représente en effet plusieurs milliards de dinars et le gouvernement tunisien maintient mordicus que les entreprises citées – Groupe Neji Mhiri (333 millions DR de dettes auprès de la STB et la BS), Groupe Poulina (307 millions DR, AB, BNA), Tahar Atrous (229 millions DR, UIB, BNA), Groupe Batam (197 millions DR, STB, AB), Moncef Mzoughi/Sadok Mzabi (186 millions DR, BNA, BT), Mohsen Hachicha (180 millions DR, BIAT, AB), Lofti Abdennadher (180 millions DR BIAT, UIB)?

Tag(s) : #j'accuse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :