Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cher gouverneur, les banques publiques ont besoin d'une solution logicielle facilitant la gestion de programmes anti-corruption, une solution qui leur permet de mettre en place, gérer et suivre efficacement leurs programmes anti-corruption....c'est urgent en cette phase ..


---------------------------------------------


Quelques 131 dossiers de corruption dans le secteur bancaire en Tunisie sont déjà traduite en justice ou soumise aux organes de contrôle, a annoncé le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT) Chedly Ayari.

Intervenant lors d'une séance parlementaire d'audition, M. Ayari a révélé que la BCT pense sérieusement à augmenter le taux d'intérêt sur l'épargne qui est actuellement de 2% afin d'inciter, selon lui, les Tunisiens à s'engager dans l'épargne dont le taux ne dépasse pas 16% du PIB.

D'un autre côté, le patron de la Banque centrale de Tunisie a fait savoir que les réserves de son pays en devises sont de l' ordre de 11 milliards de dinars (environ 7 milliards USD) soit 110 jours d'importations et ses réserves "sont appelées à augmenter vers la fin de l'année".

Evoquant les efforts à récupérer des biens appartenant à l' ancien président Ben Ali et à sa famille à l'étranger, M. Ayari a estimé que "la Tunisie est prête à récupérer deux yachts, le premier en Italie appartenant à Ben Ali alors que le second en Espagne qui revient à Belhassen Trabelsi, gendre de Ben Ali".

Par ailleurs, la BCT est en cours de coopération avec le gouvernement libanais à propos de la récupération d'une somme d' argent placée par Leila Ben Ali (épouse de Ben Ali) et gelé par la Banque centrale du Liban, toujours le gouverneur de la BCT Chedly Ayari.

Xinhua

Tag(s) : #j'accuse
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :